Sarah Goldfeder met au service de ses clients sa maîtrise et sa grande connaissance des rouages des gouvernements américain et canadien, y compris de leurs façons de traiter ensemble d’importants dossiers. Riche d’une expérience de 15 ans à œuvrer au sein du gouvernement fédéral des États-Unis, Sarah a plus récemment occupé le poste d’adjointe spéciale auprès de deux ambassadeurs des États-Unis au Canada, à cultiver les relations bilatérales aux plus hauts échelons. Son expertise couvre un large éventail d’enjeux politiques, lui permettant de fournir des conseils pratiques axés sur le court terme ou sur une plus longue durée, pour bien répondre aux dynamiques économiques, culturelles et politiques en Amérique du Nord.

Avant son arrivée à Ottawa, Sarah a vécu trois ans au Mexique à titre d’agente du Service extérieur, une fonction lui ayant permis d’acquérir une compréhension fine des questions frontalières entre les États-Unis et le Mexique et une meilleure appréciation de cette région qui se revitalise après des années de violence et de peur. Ses expériences l’ont convaincue du potentiel d’un partenariat plus fort, plus cohérent à l’échelle de tout le continent nord-américain. Dans son travail, elle cherche à maximiser la capacité de la région à faire progresser le mouvement des personnes, des biens et services; l’approvisionnement, la production et l’utilisation de l’énergie; et celle de parvenir à trouver un équilibre dans l’équation énergétique et environnementale. Sarah a également travaillé en Asie du Sud-Est, une expérience qui l’a conduite à embrasser une perspective mondiale à l’égard de l’élaboration des politiques nord-américaines tout en lui donnant une juste appréciation des possibilités offertes à la fois au sein et au-delà de l’hémisphère occidental.

Tirant ses origines de Brooklyn du côté paternel et de Chicago du côté maternel, Sarah est une nomade nord-américaine qui a vécu dans huit États, six pays et trois continents. Elle appelle l’Occident sa maison, après avoir étudié à l’Université de l’Oregon et à l’Université d’État du Colorado. En plus d’être partenaire avec l’équipe Earnscliffe, elle occupe aussi le poste de conseillère pour l’Amérique du Nord au sein de Canada 2020.