COVID-19: MISE À JOUR EARNSCLIFFE No. 5

COVID-19: MISE À JOUR EARNSCLIFFE No. 5

Alors que s’achève la première semaine d’une « nouvelle réalité » en rapide évolution sur la planète, au Canada, l’accent continue d’être mis sur la réponse des gouvernements et la coordination entre les juridictions pour « se concentrer sur la sécurité de nos citoyens au pays et à l’étranger ».

Tandis que le gouvernement fédéral examine s’il doit suivre l’exemple des provinces et déclarer un état d’urgence national, un plan ambitieux a été lancé pour faire pivoter l’industrie à travers le pays afin de lutter contre la crise, soit en augmentant ou en réoutillant les opérations pour produire les fournitures nécessaires maintenant et dans les mois à venir. D’autres industries, notamment les banques, les sociétés de télécommunications et les épiceries, coordonnent leurs activités avec le gouvernement pour s’assurer que les Canadiens, et en particulier les populations vulnérables, disposent des services essentiels dont ils ont besoin.

Il est tout aussi important de souligner les actes de gentillesse et de générosité extraordinaires qui sont rapportés dans tout le pays, car la société canadienne fait de son mieux pour prendre soin les uns des autres, aider les personnes dont la mobilité est nouvellement limitée à avoir accès à l’essentiel et faire en sorte que les enfants sachent qu’ils seront en sécurité.

À l’aube de ce qui pourrait être une fin de semaine étrangement calme, nous vous souhaitons à tous de passer un moment reposant et sain à la maison (ou en vidéo) avec vos proches. Earnscliffe continuera à suivre les développements à travers le pays au fur et à mesure qu’ils se produiront, et communiquera avec vous dans les jours à venir.

GOUVERNEMENT DU CANADA

Le premier ministre a annoncé aujourd’hui des mesures urgentes d’approvisionnement pour obtenir les fournitures médicales nécessaires à la lutte contre la COVID-19 et un changement de politique visant à fermer la frontière canadienne aux demandeurs d’asile et a confirmé que la frontière canado-américaine sera fermée aux voyages non essentiels à minuit ce soir.

Dans son discours du matin, le premier ministre a rendu publique une statistique étonnante, à savoir que le gouvernement fédéral a reçu cette semaine 500 000 nouvelles demandes d’assurance-emploi. Au cours d’une semaine normale, 27 000 demandes sont reçues.

APPROVISIONNEMENT RENFORCÉ

Le gouvernement agit pour mobiliser les entreprises canadiennes afin qu’elles augmentent rapidement leur production ou réoutillent leurs lignes de fabrication pour développer et fabriquer des produits fabriqués au Canada qui aideront à lutter contre la COVID-19. La ministre de la Santé, Mme Hajdu, et la Dre Tam, administratrice en chef de la santé publique, recenseront les besoins du système de santé national. La ministre Anand, la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, dirigera la passation des marchés et les achats, et le ministre Bains d’Innovation, Sciences et Développement Économique (ISDE), organisera les sources d’approvisionnement industrielles.

L’accent est mis sur la fourniture d’un soutien direct aux principales entreprises canadiennes qui travaillent sur des projets de recherche et de développement visant à produire des contre-mesures à la COVID-19, y compris des équipements de soins de santé, en particulier pour les besoins futurs prévus. Les programmes industriels et d’innovation existants – le Fonds stratégique pour l’innovation, le Conseil national de recherches et les supergrappes d’innovation – seront recentrés pour inclure l’exigence de donner la priorité à la lutte contre la COVID-19.

Le ministre Bains d’ISDE, a déclaré que le gouvernement avait déjà signé des lettres d’intention avec trois entreprises :

  • Medicom, un producteur d’équipements médicaux de protection individuelle;
  • Spartan Bioscience, fabricant d’un dispositif de test de la COVID-19;
  • Thornhill Medical, qui fabrique des ventilateurs.

En outre, les membres de l’Association des fabricants de pièces d’automobile du Canada vont se rééquiper pour se préparer à construire divers types d’équipements médicaux.

La ministre Anand a lancé un appel aux entreprises intéressées par la fourniture d’équipements et de services pour qu’elles communiquent avec Achatsetventes.gc.ca. Le ministère des Services publics et de l’Approvisionnement a déjà reçu 5 800 soumissions d’entreprises offrant leur aide.

DEMANDEURS D’ASILE AUX POINTS DE PASSAGE IRRÉGULIERS

Dans un changement de politique important, M. Trudeau a annoncé qu’un accord réciproque a été conclu avec les États-Unis pour renvoyer les demandeurs d’asile qui traversent la frontière à des points de passage irréguliers vers leurs pays respectifs. Au cours des dernières années, des milliers d’immigrants illégaux ont profité d’une faille dans la politique canadienne pour entrer au Canada en provenance des États-Unis par des points d’entrée non surveillés tels que celui du chemin Roxham, dans le Sud du Québec.

Le ministre de la Sécurité publique, M. Blair, a déclaré que cette mesure avait été prise pour protéger la sécurité publique des Canadiens et de ceux qui se trouvent à proximité des postes frontaliers et qu’elle s’inscrivait dans le cadre de la décision mutuelle du Canada et des États-Unis de fermer la frontière aux voyages non essentiels. L’accord avec les États-Unis a été conclu ce matin même. Il a déclaré que le changement était temporaire pour la durée de la situation actuelle de la COVID-19, et que les personnes qui traversent la frontière à des points de passage irréguliers récemment entrés au Canada seront mis en quarantaine pendant 14 jours.

LA FERMETURE DE LA FRONTIÈRE CANADO-AMÉRICAINE SE FERA DE FAÇON GRADUELLE

Répondant aux questions sur le pouvoir discrétionnaire que doivent exercer les fonctionnaires de l’immigration à la frontière, le ministre Blair a déclaré que les fonctionnaires des deux côtés travailleront en étroite collaboration pour s’assurer qu’il y a une cohérence dans la mise en œuvre des mesures. « Les agents frontaliers exerceront un pouvoir discrétionnaire approprié sur les déplacements essentiels. Les loisirs et le tourisme ne sont clairement pas essentiels », mais nous « reconnaissons l’importance de l’accès des travailleurs à l’emploi, et le commerce et les chaînes d’approvisionnement demeureront ouverts ».

La vice-première ministre, Mme Freeland, a averti que les nouveaux arrangements mettront un certain temps à être appliqués. « Les gens devront faire preuve de patience en ce qui concerne la clarification des déplacements essentiels, nous traitons rapidement de nombreuses priorités en raison de la nature de la situation. Ce que cela signifie, cependant, c’est que nous devons indiquer clairement ce que nous allons faire et compléter les détails plus tard. Il faudra un peu de temps pour que des informations précises parviennent à tout le monde. En temps normal, nous ne voudrions pas fonctionner de cette manière, mais c’est ce que nous devons faire en temps extraordinaire, la rapidité avant la perfection. Je tiens à m’excuser auprès de tous les Canadiens si chaque détail ne peut être réglé à l’avance ».

AUTRES RAPATRIEMENTS À VENIR

Le premier ministre a déclaré aujourd’hui que le Canada intensifie ses efforts pour aider les Canadiens qui sont à l’étranger à rentrer chez eux. Le premier vol, pour évacuer les Canadiens au Maroc, reviendra cette fin de semaine. Les discussions se poursuivent avec les compagnies aériennes pour faciliter d’autres rapatriements.

FERMETURE DE SECTEURS CLÉS

Alors que les effets de la COVID-19 prennent leur emprise, plusieurs industries signalent des arrêts importants. Plus tôt dans la semaine, Ford, General Motors et Fiat Chrysler se sont joints à Honda pour fermer toutes leurs usines aux États-Unis, renvoyant environ 150 000 travailleurs chez eux. On ne sait encore rien des fermetures canadiennes. Le Stampede de Calgary a licencié 890 personnes mercredi. Sur le plan des compagnies aériennes, Air Transat a commencé à fermer cette semaine et Westjet a annoncé la suspension de ses opérations commerciales pour tous les vols transfrontaliers à compter de dimanche. Tard hier, Air Canada a annoncé la mise à pied de 5 100 employés, ce qui représente environ 60 % des agents de bord d’Air Canada et de Rouge. Air Canada suspendra également la plupart de ses vols internationaux et américains d’ici le 31 mars.

ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

En plus des restrictions frontalières annoncées précédemment avec le Canada, les États-Unis ont annoncé des restrictions similaires le long de la frontière sud. Toutes les restrictions entreront en vigueur à minuit le samedi 21 mars. Le secrétaire d’État Mike Pompeo a annoncé ces fermetures aujourd’hui, soutenu par le secrétaire d’État à la sécurité intérieure par intérim Chad Wolf. Le langage qu’ils ont utilisé indique clairement que le commerce légal est exempté. Déclaration du Département américain de la sécurité intérieure :

Les États-Unis et le Canada reconnaissent qu’il est essentiel de préserver les chaînes d’approvisionnement entre les deux pays. Ces chaînes d’approvisionnement garantissent que les aliments, le carburant et les médicaments vitaux parviennent aux populations des deux côtés de la frontière. Les chaînes d’approvisionnement, y compris le camionnage, ne seront pas touchées par cette nouvelle mesure. Les Américains et les Canadiens traversent également la frontière terrestre tous les jours pour se rendre à des emplois essentiels ou pour d’autres raisons urgentes ou essentielles, et ces déplacements ne seront pas affectés.

Un élément essentiel de l’accord était la question des personnes qui tentent d’entrer aux États-Unis sans les documents appropriés. Les États-Unis ont annoncé qu’ils renverraient dans leur pays d’origine toute personne dépourvue de documents de voyage (passeport, visa, documents d’identité). Cet accord permet également au Canada de renvoyer aux États-Unis les personnes qui franchissent la frontière de façon irrégulière, pour qu’elles soient renvoyées ou expulsées.

New York a emboîté le pas à la Californie en prenant la mesure extrême de fermer tous les services non essentiels et d’ordonner à ses citoyens de demeurer isolés. Le gouverneur a annoncé aujourd’hui la fermeture de tous les services non essentiels. Le gouvernement de l’État est toujours en train de déterminer quels sont les services essentiels et quels seront leurs besoins dans les semaines et les mois à venir.

Le gouvernement fédéral américain a prolongé le délai de dépôt des déclarations de revenus du 15 avril au 15 juillet. Les dates limites de dépôt des états sont liées à la date limite fédérale et la conséquence involontaire peut avoir un impact significatif sur la trésorerie des gouvernements des états et du gouvernement fédéral.

COLOMBIE-BRITANNIQUE

Le gouvernement de la Colombie-Britannique se prépare à annoncer un important programme économique la semaine prochaine. Les autorités sanitaires provinciales ont interdit le service en salle à dîner dans tous les restaurants de la province, n’autorisant que les plats à emporter et la livraison. Des stratégies visant à soutenir les personnes âgées et la garde d’enfants seront annoncées la semaine prochaine. À Vancouver, un délai de grâce de 60 jours pour l’impôt foncier a été annoncé, ainsi qu’un nouveau groupe de travail sur la relance économique chargé d’examiner spécifiquement l’impôt des sociétés.

ALBERTA

Cet après-midi, le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, s’est adressé à la province pour présenter les dernières mesures économiques, en annonçant les membres de son Economic Recovery Council, présidé par l’économiste Jack Mintz et comprenant l’ancien premier ministre, Stephen Harper. Le gouvernement a également présenté un ensemble de mesures de soutien financier au secteur de l’énergie, notamment le financement de la taxe de l’Alberta Energy Regulator pendant six mois (113 millions de dollars) et l’octroi d’une prolongation d’un an des baux pétroliers, gaziers et miniers qui expirent en 2020.

SASKATCHEWAN

Aujourd’hui, le premier ministre de la Saskatchewan, M. Moe, a annoncé une aide financière de plus de 14 millions de dollars pour les employeurs et les employés touchés par la pandémie de COVID-19, y compris ceux qui présentent des symptômes ou qui reviennent d’un voyage international et ceux qui ont été en contact avec ces personnes, qu’ils soient couverts par une assurance privée ou non. Des modifications supplémentaires à la Loi sur les normes d’emploi, des programmes de report du remboursement des prêts étudiants et de renonciation des intérêts sur les factures de services publics et la création d’une équipe d’intervention des entreprises. Des mesures d’urgence accrues ont été annoncées, notamment la fermeture de toutes les boîtes de nuit, de tous les bars, salons et salles, donnant aux forces de police la possibilité d’imposer des amendes aux personnes et de protéger la sécurité publique.

MANITOBA

Le premier ministre du Manitoba, M. Pallister, a déclaré aujourd’hui l’état d’urgence. Cette déclaration est en vigueur pendant 30 jours et est sous réserve de renouvellement. Il a également annoncé des mesures additionnelles de 27 millions de dollars pour appuyer le travail des travailleurs de première ligne, ainsi qu’un ensemble de mesures ayant un impact sur la garde d’enfants dans la province. Les services de garde accrédités d’enfants sont suspendus dans la province pendant trois semaines, mais ils continueront à fonctionner de manière limitée pour servir les travailleurs essentiels. Dans ce contexte, le gouvernement offre un financement de 27,6 millions de dollars pour soutenir les éducateurs de la petite enfance ainsi que des subventions pour les fournisseurs de services de garde d’enfants.

ONTARIO

Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario a réorienté son action vers l’éducation et a annoncé le lancement d’Apprendre à la maison, qui offrira un soutien à l’apprentissage en ligne aux élèves de l’Ontario (de la maternelle à la 12e année), en anglais et en français. Le site se concentrera sur les éléments de base (lecture, écriture, mathématiques et sciences), des tuteurs agréés seront rendus disponibles par l’entremise de TFO pour répondre aux questions des élèves et l’obligation de passer le test d’aptitude à la lecture et à l’écriture de l’OQRE sera levée pour cette année scolaire,

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a fait remarquer qu’aucun étudiant ne verra son diplôme compromis en raison de la COVID-19 et des travaux sont en cours pour aider à fournir un accès aux outils en ligne aux étudiants qui n’y ont pas accès chez eux.

Si le médecin hygiéniste en chef recommande que les écoles restent fermées au-delà du 5 avril, une deuxième phase d’apprentissage à domicile sera lancée – le gouvernement mène actuellement des consultations sur les programmes d’apprentissage virtuel.

QUÉBEC

Aujourd’hui, le premier ministre Legault, soulignant l’importance des investissements dans les infrastructures, a annoncé que la province se concentrerait sur les projets de construction publics qui étaient planifiés à long terme, en partie pour compenser les projets privés qui seront annulés. Le système de santé du Québec a continué à bien réagir, notamment grâce à la disponibilité de 4 000 lits supplémentaires et au fait que plus de 17 000 bénévoles se sont portés volontaires à ce jour. Loto-Québec a cessé de vendre dans tous les commerces québécois et passera à un nouveau système de vente en ligne.

CANADA ATLANTIQUE 

Dans les provinces de l’Atlantique, les premiers ministres, Higgs, Ball et McNeil se sont adressés à leurs provinces. Tous les discours ont souligné l’importance de l’isolement et de la distanciation sociale.

La Nouvelle-Écosse a présenté un programme de soutien aux petites et moyennes entreprises (PME). Les mesures comprenent 161 millions de dollars pour aider les PME à résoudre les problèmes de trésorerie et d’accès au crédit, ainsi que le report des frais et des paiements à la province jusqu’au 30 juin. La province a également annoncé 15 millions de dollars pour inciter les fournisseurs d’accès à Internet à accélérer les projets visant à développer l’accès à Internet. M. McNeil a également déclaré que le gouvernement allait présenter un ensemble de projets d’investissement ambitieux dans les jours à venir, avec plus de détails à venir lundi.

Le Nouveau-Brunswick a réaffirmé à nouveau l’importance des travailleurs de la chaîne d’approvisionnement, et a demandé au gouvernement fédéral de retarder de trois mois au maximum les versements de la taxe de vente harmonisée (TVH) des petites entreprises.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, a ordonné à toute personne revenant de l’extérieur de la province de s’isoler pendant 14 jours.

NOUS SOMMES LÀ POUR AIDER

Comme vous, Earnscliffe surveille attentivement le développement et la propagation du coronavirus (COVID-19) et s’efforce d’adapter ses pratiques commerciales et d’assurer la sécurité de son équipe et de sa communauté. Nous savons qu’il y a beaucoup d’incertitude dans un paysage complexe et en évolution rapide. C’est dans des moments comme celui-ci que nous savons combien il est important de prendre les bonnes décisions afin de contribuer à atténuer l’impact de cette crise mondiale sur votre organisation, vos employés et de répondre à un environnement de politique publique en mutation.

En tant qu’équipe de conseillers en relations gouvernementales, en recherche sur l’opinion publique et en communications stratégiques parmi les plus expérimentées du Canada, nous sommes parfaitement conscients que vous évoluez dans un contexte en rapide mutation et nous voulons que vous sachiez que nous sommes là pour vous aider. Nous pouvons vous conseiller, vous aider à concevoir des stratégies spécifiques et à vous adapter aux nouvelles façons de faire des affaires et aux nouvelles politiques publiques.

Une communication cohérente, précise et constante est essentielle. L’équipe d’Earnscliffe travaille régulièrement avec ses clients sur la meilleure façon de s’engager auprès de leurs communautés – que ce soit dans des circonstances normales, dans des processus d’engagement et de renforcement des communautés ou dans des scénarios de crise. Si vous avez de nouveaux besoins dans l’un de ces domaines, n’hésitez pas à nous contacter.

La situation actuelle présente un environnement de crise étonnamment plus complexe que celui que nous avons connu de notre vivant. Earnscliffe dispose des outils nécessaires pour mener des enquêtes d’opinion de manière sécuritaire, responsable, respectueuse et fiable et vous donner une idée de l’humeur du public. À l’heure actuelle, il n’y a aucune raison de prendre des décisions dans le noir si les études d’opinion peuvent apporter un éclairage précieux pour élaborer des stratégies et éprouver des tactiques.

Joignez-nous. Nous sommes là pour aider.